Joaillerie  

Contemporaine

De son époque

Les années 60 et 70 ou la vague iconoclaste

Les Trente Glorieuses voient perpétuer des réalisations de haute radition joaillière comme les bijoux « grand style » de Harry Winston. Les commandes ou associations de personnages et acteurs de premier plan avec de grandes maisons continuent tels Audrey Hepburn avec Tiffany ou Elizabeth Taylor et Wallis Simpson avec, entre autres, Cartier.

 

Mais les années précédant le choc pétrolier reflètent également un engouement certain pour l’avant-gardisme au travers de réalisations d’inspiration plus populaire comme les boucles d’oreilles grenouilles de David Webb. Les dessins et réalisations de joailliers montrent ainsi un intérêt pour des sujets nouveaux.

 

Les motifs en zigzag miment les premiers circuits électroniques et la représentation de formes fragmentées évoque planètes et étoiles, servies par l’utilisation de cristaux à l’état brut. Cartier créera même une pièce en or figurant le module lunaire et s’inspirant des techniques commerciales modernes adoptées par son siège new-yorkais.

Il fondera en 1973 sa fameuse gamme « Must », prémices d’une démocratisation annoncée de l’art joaillier. Une culture populaire du bijou émerge ainsi à l’orée des années 1980, au profit de réalisations d’inspiration pop ou ethnique, quand ce n’est pas carrément « hippie ». on découvre des diamants montés sur or jaune ou des émaux d’influence « Jaipur », s’accordant avec les pantalons à pattes d’éléphant typiques des années 1970.

RECEVEZ NOS INVITATIONS

CONTACTEZ- NOUS :

  • Instagram
  • YouTube
  • Facebook

© 2020 par PlaceVendome.fr